Lac Léman : Un nettoyage pour protéger le lac ?

18 septembre 2016.
A l’invitation d’Aqua Diving (un magasin de plongée local), les plongeurs du G.S.R.L ont rejoint le 24 ème Nettoyage du lac de Genève, baptisé « Action lac propre ».
Malgré des conditions météo défavorables, de nombreux bénévoles étaient présents. Depuis le village partenaires des Pâquis, entre 30 plongeurs et 50 nettoyeurs à pied se mettent au travail.

lac-leman-2016-respect-planet

Notre secteur de nettoyage sera face à la pierre du Dyolin.

Le secteur de nettoyage délimité par l’organisation, se concentre dans la rade de Genève, le long des quais entre la jetée des Pâquis au nord et la jetée des Eaux-Vives au sud. Profondeur : 5 m de fond au maximum.

leman-nettoyage-2016-respect-planet

Recherche de déchets en palanquées de 2 plongeurs.

Après 1 heure de recherche, le bilan, déjà, est énorme. Plusieurs centaines de kilos.
Pour les plongeurs les plus motivés, une seconde plongée sera menée. La rade est une poubelle.
Les déchets nous l’apprendront : Dans un pays supposé représenter le sommet de la civilisation, l’environnement est sacrifié … comme partout ailleurs.

Mais une autre évidence saute aux yeux :
Après discussion avec des fidèles de l’événement, seul le secteur touristique entre le Quai du Mt Blanc, le Jardin Anglais et la Promenade du lac profite du nettoyage … Ainsi que les quais de plaisance qui auront été visités de fond en comble.

Cette opération, présentée comme une démarche environnementale destinée à « protéger le lac », menée depuis le centre de Genève,  sponsorisée et médiatisée, organisée depuis 24 ans, semble de toute évidence, plus destinée à apaiser le regard des touristes, passagers des « Mouettes », plaisanciers et propriétaires d’embarcations, et rassurer la population.
La protection du lac au sens écologique du terme attendra.
Il s’agit, de notre point de vue, d’une action commerciale doublée d’une belle opération de Greenwashing*.
C’est quelque part choquant quand on sait que ce genre d’opérations peut être menée à peu de frais. En effet, on peut toujours compter lors d’un appel aux bénévoles, sur des acteurs désintéressés, entrainés et efficaces. Félicitations à eux en passant.
Et comme en Suisse, il n’y a pas de petits profits, le diplôme de nettoyeur n’est pas offert, mais vendu quelques 65 SF …  Pour financer sans doute le nettoyage bobo de l’année prochaine. Quelle rigolade !

Une manifestation à oublier dans tous les cas.

A noter qu’il existe une autre opération de nettoyage du lac Léman à laquelle nous participerons à l’occasion:  netleman.ch

* L’écoblanchiment, ou verdissage (en anglais, greenwashing), est une expression désignant un procédé de marketing ou de relations publiques utilisé par une organisation (entreprise, administration publique nationale ou territoriale, etc.) dans le but de se donner une image écologique responsable.

Ce contenu a été publié dans Les news. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.