Eau

Je me suis formé à la plongée pour nettoyer les fonds.

Philippe-Goitschel_par_J-Cantalupo_respect_planet

 

J’avais souvent nettoyé les berges des cours d’eau et des lacs, mais  n’avais pas prêté attention à ce qu’il y avait sous la surface. C’est la natation en  dehors des secteurs de baignade balisés, qui m’a ouvert les yeux.

tresserve-bouteille-respect-planet

Le lac du Bourget, eu égard à sa taille, a longtemps servi d’égout et de décharge. Même si les choses se sont améliorées, aujourd’hui considéré comme une base de loisirs et une source de revenus (pour le bien des générations futures évidemment), la société de consommation y a abandonné de nombreux déchets.

Laurent-Lietti-formateur-GSRL-respect-planet

Laurent Lietti (à droite), un des nombreux formateurs bénévoles du G.S.R.L

J’ai alors réfléchi à l’opportunité de nettoyages subaquatiques. La difficulté de l’entreprise m’a amené en priorité à rechercher le concours des personnes compétentes et informées :  les plongeurs.

filet-collecte-plongee-nettoyage

Un simple filet suffit à collecter les petits déchets .

Il existe une frange de la population insensible à ces notions. Un déchet immergé, donc un déchet caché ne dérange personne. Le lac est toujours là, donc tout va bien. Ils ne voient pas la relation entre ce déchet, la destruction des milieux naturels, la perte de biodiversité et la dégradation de la qualité de la vie.

Renflouage d’un fût. Certains sont oxydés et vidés de leur contenu … Mais d’autres sont intacts.

Heureusement, la communauté des plongeurs est sensible à la préservation de l’environnement dans lequel elle évolue. Dominique PICARD, président du G.S.R.L* de Chambéry, m’a immédiatement apporté son soutien. Plus tard, lors d’un entretien sur la faisabilité du projet, il me propose de l’accompagner sous l’eau et de participer… C’est séduisant mais je n’y connais rien. « Il faudra vous former alors. Nous avons 6 mois pour y parvenir ».
*Groupe de Sauvetage et de Recherches Lacustres.   http://www.gsrl.fr

Plongée nettoyage du CODEP

Plongée nettoyage du CODEP

Depuis, les plongées donnant lieu à des collectes se sont multipliées. Les gros déchets rencontrés (pneus, pièces de bateaux et d’automobiles, matelas, bidons et futs jusqu’à 100 et 200 L, déchets du bâtiment, électroménager) sont répertoriés, localisés et renfloués à l’aide de parachutes de relevage. Les plus légers (bouteilles, canettes, chaussures et sandales, plastiques divers, etc) sont collectés à la main. Annuellement, le Comité Départemental de Plongée de la Savoie (CODEP), rassemble les clubs pour un nettoyage sectorisé du lac.  A chaque édition, plusieurs centaines de kilos de déchets sont renfloués. Ces opérations, symboliques et exemplaires, sont cruciales.

La récolte du CODEP 2012

La récolte du CODEP 2012

En tous cas, ces expériences m’ont appris une chose : Il est beaucoup plus facile de jeter un déchets à l’eau que d’aller le chercher. Il n’apparait pas clairement aux yeux du néophyte, les dangers qui menacent les plongeurs en exercice. Renflouer un déchet lourd demande du temps, du personnel, de l’expérience et une grande vigilance.